4 nouveaux médicaments déremboursés à partir du 29 septembre

Publié le

 

La liste déremboursement va s’agrandir en cette rentrée 2017. Les médicaments concernés ? Le Cétornan 5 g®, le Kéal Gé 1 g® et 2 g® et le Tardyferon B9® . Ces spécialités ne seront plus prises en charge par l’Assurance maladie à compter du 29 septembre 2017 annonce un arrêté publié dans le Journal officiel du 15 août. La décision de dérembourser ses médicaments repose sur les avis de la Commission de la transparence émis lors de leurs réévaluations en 2015. Un service médical rendu (SMR) insuffisant a été attribué pour chacune de ces spécialités, ce qui a compromit le maintien de la prise en charge par l’Assurance maladie.

Dans quel cas ces médicaments sont-ils prescrits ?
Le Cétornan®, en poudre pour solution buvable et en solution entérale en sachet, est un médicament qui agirait notamment en ralentissant la destruction des protéines dans l’organisme. Il s’agit d’un traitement d’appoint de la dénutrition chez la personne âgée.
Le Kéal Gé 1 g ®(sulfacrate), suspension buvable, et 2 g ®, comprimé sécable et suspension buvable, sont des médicaments qui traitent les ulcères gastriques et duodénaux évolutifs, sous forme de pansement gastrique.
Le Tardyferon B9® (sulfate ferreux et acide folique), en comprimés, est un médicament utilisé pour prévenir la carence en fer et en acide folique chez la femme enceinte lorsque les apports alimentaires sont insuffisants.
Deux nouvelles spécialités
Le Laboratoire Pierre Fabre a décidé de lancer deux nouvelles spécialités suite au déremboursement du Tardyferon B9®. Le Tardyferon 50 mg® (en complément de Tardyferon 80 mg®) et le Spinafol 400g® à base d’acide folique et sous-forme de comprimé.

 

 

Publicités

8 CHOSES A SAVOIR SUR L’URINE

Publié le

Bandelette urinaire - Diagnostic

Pourquoi est-elle jaune ? Quelle est l’odeur normale ? De quoi est-elle composée ?

Medisite et le Dr Olivier Dumonceau, urologue, répondent aux questions que vous pouvez vous poser sur l’urine sans oser les dire.

Plus de 2000 déchets dans l’urine
L’urine est sécrétée par les reins.
Elle transporte les déchets de notre corps afin qu’ils soient éliminés lors de la miction. Elle contient essentiellement de l’eau dont la quantité varie en fonction de ce que l’on boit dans la journée, mais aussi d’autres résidus de métabolisme (ions, magnésium, potassium…).
Pendant 7 ans, 18 chercheurs américains* ont passé au crible des échantillons d’urine donnés par 22 patients. Ils ont découvert 3079 molécules différentes dont 1453 ont été produites naturellement par le corps et 2282 étaient des résidus de substances ingérées oralement comme la nourriture, la drogue, l’alcool ou par la peau via les cosmétiques, ou des particules disponibles dans l’air.

Pourquoi l’urine est jaune ?
« Ce sont les pigments biliaires transportés dans le sang qui donnent à l’urine sa coloration », explique le Dr Olivier Dumonceau, urologue.
A l’origine, ils sont plutôt vert, mais lorsque le sang est filtré par les reins, ils se diluent dans l’eau contenue dans l’urine. « Plus une personne boit, plus l’urine va devenir claire », ajoute notre interlocuteur. D’autres éléments comme des colorants alimentaires, certains antibiotiques, des protéines et cristaux décomposés peuvent modifier la couleur de l’urine.

L’urine ne mousse pas
Sur des forums de discussion dédiés à la santé, certaines personnes se demandent pourquoi leurs urines font de la mousse.
C’est une fausse impression. « L’urine ne provoque pas de mousse, c’est simplement une réaction due au mélange des produits que l’on utilise pour nettoyer ses toilettes comme l’eau de javel » explique le Dr Olivier Dumonceau, urologue.

L’urine n’a pas d’odeur
En temps normal, l’urine est inodore.
Si parfois une légère odeur se fait sentir c’est dû à son contenu. « N’oublions pas que l’urine élimine les déchets donc forcément ils sont odorants. C’est comme pour les selles », explique le Dr Olivier Dumonceau, urologue.
En cas de mauvaise odeur : « Une odeur anormalement forte ou malodorante doit alerter la personne car cela pourrait traduire une présence d’infection dans le système urinaire. »

L’urine bonne pour la peau et anti fatigue ?

« Avez vous déjà bu votre urine ?
C’est la question étonnante posée par Martha Christy, médecin et chercheuse britannique, à plusieurs volontaires. Résultat ? Tous ont répondu que non, sauf une ! Elle aurait déclaré en mettre sur un coton pour assécher ses boutons sur le visage. Pour vérifier si l’urine a vraiment des bienfaits thérapeutiques, Martha Christy a demandé à une amie qui aurait appris son usage thérapeutique en Inde où l’urinothérapie est souvent pratiquée.
La chercheuse a d’abord testé le mélange urine/crème sur le visage. « Cela rend la peau très douce », écrit-elle dans une tribune du journal britannique Telegraph . Poussant l’expérience plus loin, Martha Christy est allée jusqu’à boire sa propre urine avec de l’eau. Conclusion ? « Je me suis sentie revigorée quelques temps après. Je le recommande aux personnes fatiguées », a-t-elle répondu. Nous avons demandé l’avis de l’urologue Olivier Dumonceau. Après un silence, celui-ci a lancé : « Sans commentaire. »

Rouge, marron, orange.
Il arrive parfois que les urines changent de couleur et révèlent un souci de santé. Pour apprendre aux gens à être attentif à ces signes importants, les médecins de la clinique de Cleveland (Etats-Unis) ont énuméré toutes les colorations urinaires et les pathologies auxquelles elles pouvaient correspondre

Par jour, on élimine autant que l’on boit
Pour renflouer les pertes d’eau corporelles, il est conseillé de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour.

Mais à combien s’évaluent ses fameuses pertes ? « Au même chiffre puisqu’on évacue normalement autant que ce que l’on boit » répond le Dr Olivier Dumonceau, urologue. Le corps élimine essentiellement pendant la journée. « Si on a assez éliminé dans la journée, on doit pouvoir passer une nuit entière sans se relever pour aller aux toilettes car on excrète moins la nuit. Les organes sont au repos et la vessie travaille moins » ajoute notre interlocuteur.

Quelques conseils destinés aux personnes stomisées

Publié le Mis à jour le

été blog

  • Stockage du matériel de stomie

Pendant cette période de forte chaleur, nous vous conseillons de stocker votre matériel dans un endroit frais et sec.

Ne laissez pas trop longtemps votre matériel dans des endroits à forte concentration de chaleur (coffre de voiture, aux abords des fenêtres…)

  • Si vous utilisez des crèmes solaire

Appliquez votre crème seulement après avoir mis en place votre poche afin de ne pas altérer l’adhésivité du protecteur cutané.

Pensez à emporter quelques produits (poches et accessoires) dans votre trousse de soins lors de vos ballades.

  • Baignades

Pour votre confort, changer votre poche avant de vous baigner.

  • Petits plaisirs

Notre couvre-poche a été spécialement conçu pour les petits moments de tendresse.

Utiliser des poches de petites tailles , ou mini pendant vos câlins

  • Livraison

Nous pouvons vous dépanner sur votre lieu de vacances sur toute la métropole par transporteur (01.46.72.10.43)

Toute l’équipe Medsoft vous souhaite de très Bonnes vacances.